Le non-recours

Le plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale, adopté le 21 janvier 2013 en Comité interministériel de lutte contre l'exclusion (Cile), fait du non-recours un "objectif politique à part entière et le pendant de la lutte contre la fraude". Le non-recours est désormais considéré comme un "frein puissant aux politiques de solidarité" et son importance est apparue comme l'une des problématiques majeures de la persistance de la pauvreté malgré la multiplication des prestations sociales.
En Franche-Comté en 2015, le comité technique des référents du plan a mandaté la Plateforme d'observation sociale de Franche-Comté, pilotée par la DRJSCS et animée par Efigip, pour réaliser un dossier documentaire sur ce sujet prioritaire.
Ce dossier apporte une vision globale sur ce phénomène d'ampleur devenu un enjeu politique important en matière de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale ces dernières années.