Techniques d'émaillage adaptées à la bijouterie - F26639

Description de l'offre


Parcours de formation :

Individualisée


Objectifs :

Introduction aux étapes nécessaires pour compléter les savoir-faire d'un stagiaire maîtrisant l'émaillage sur métaux et doté de notions du travail bijoutier.


Les 7 modules de notre formation « techniques d'émaillage adaptées à la bijouterie » détaillent les techniques complémentaires nécessaires à l'affinage d'une première expérience acquise dans le travail de l'émaillage bijoutier sur métaux. Il s'agit aussi d'une introduction au travail bijoutier permettant à l'émailleur d'apporter une valeur ajoutée à ses créations de petit format.

A l'issue de la formation le stagiaire maîtrisera suffisamment le montage en bijouterie de pièces émaillées pour être totalement autonome comme de pouvoir sous-traiter en connaissance de cause certains montages avec d'autres professionnels de la bijouterie.

Le stagiaire pourra ainsi trouver sa place dans le monde professionnel.

Particularités de notre formation :

Chaque technique d'émaillage sur métaux est adaptée à toutes les dimensions. Si elles sont théoriquement les mêmes quels que soient les formats, l'expérience démontre que le travail de l'émail en bijouterie réclame une adaptation des savoir-faire acquis allant jusqu'à l'apprentissage de nouvelles méthodes, de nouveaux protocoles, que ce soit pour le champlevé, le cloisonné, le plique à jour, la peinture émail, la grisaille, le pointillisme d'émail, le guillochage, la basse taille, le paillonné…

Le stagiaire peut, voire doit, être amené, au cours de sa formation, à inventer ses propres protocoles. Il s'agit d'une pratique courante en artisanat d'art, chacun ayant ses astuces. Cette phase de recherche personnalisée est accompagnée par le formateur dont l'expérience permet d'éviter quelques fausses bonnes idées invalidées par une longue pratique.

Pour parler de « maîtrise de l'émaillage sur métaux » adaptée à la bijouterie il est ainsi nécessaire de beaucoup pratiquer sous le contrôle d'un formateur expérimenté

En plus de l'apprentissage purement technique c'est l'expérience partagée qui est notre caractéristique essentielle, autorisant le futur professionnel à acquérir la maîtrise recherchée.

Cette formation est destinée à une voire deux personnes ce qui autorise un transfert de connaissances d'une grande qualité. L'apprentissage professionnel de techniques artisanales variées n'est efficace que sous cette forme.

La vérification des acquis est validée par le formateur à chaque étape du stage.

La diversité de nos équipements autorise la mise en œuvre d'une pédagogie ludique basée sur la multiplication des pratiques et des techniques. Au delà de la spécialisation recherchée, nous pouvons ainsi inculquer à nos stagiaires une culture générale de l'émail sur métal s'appuyant sur une pratique intensive.

Non renseigné

 

Programme :

1er module :

Introduction aux divers produits et leurs différentes utilisations

Cette étape permet de consolider les connaissances et d'apprendre au stagiaire les différents produits utilisés dans la pratique de l'émail.


Jour 1

  • Présentation des différents produits et leurs différentes utilisations.

  • Inventaire des produits déjà en possession du stagiaire.

  • Préparation de plusieurs plaques de cuivre.

  • Poudrage du contre émail sur le recto et du fondant sur le verso des plaques de cuivre.

  • Cuisson des pièces à 800°C.


Jour 2

  • Nettoyage des émaux bijoutiers à l'eau déminéralisée.

  • Pour les émaux transparents les palettes seront divisées en 3. Les couleurs seront disposées sur fondant, paillon argent et blanc 160.

  • Les émaux opaques seront simplement posés sur fondant.

  • Cuisson de chaque palette en fonction de la dureté de l'émail.

  • Fabrication d'une palette des peintures de finitions.


Jour 3

      • Utilisation des plaques pré-émaillées en acier, pour tester les produits allier à cette pratique.

      • Pose de l'émail liquide sur plaques.

      • Pose de l'émail sérigraphique sur plaques.

      • Technique du sgrafitto

      • Technique des plaques imprimés

      • Comment allier les émaux bijoutiers et industriels.


2ème module :

Préparation de support pour l'émail bijoutier à l'aide de différentes techniques

Les métaux utilisés dans l'émail bijoutier sont : le cuivre, l'argent et l'or. Ces métaux peuvent être repoussés, ciselés, emboutis, gravés... Cette étape permet au stagiaire d'avoir un aperçu de ces savoir-faire.


Jour 1

Introduction au repoussé

  • Mise en forme d'une coupelle avec une salière (elle sera utilisée lors de la session d'émail peint)

  • Fabrication de 2 plaques de cuivres en repoussé (elles seront utilisées comme plaques de test lors de la session d'émail peint)

  • Nettoyage des plaques et de la coupelle.

  • Emaillage au tamis des trois pièces, d'abord avec le contre émail et ensuite le fondant.

  • Cuisson à 800°C et réparation si nécessaire.


Jour 2

Introduction à la gravure

  • Découpage à la scie de deux petites plaques, une en argent et une en cuivre pour la gravure.

  • Ponçage avec un papier de plus en plus fin pour une surface propice à la gravure.

  • Introduction de la gravure à l'échoppe.

  • Petit exercice de prise en main.

  • Gravure d'un motif sur la plaque argent.


Jour 3

Introduction à la ciselure

  • Dans un morceau de cuivre de 0,8mm d'épaisseur, découpage d'un motif en forme de feuille.

  • Chauffer le ciment de graveur dans le boulet et placer le motif.

  • À l'aide de bouterolle former la contre forme de la feuille.

  • Enlever la feuille du boulet en la chauffant au chalumeau.

  • Replacer la feuille sur l'autre face du boulet pour faire la nervure centrale.

  • Retourner le motif autant de fois que nécessaire dans le ciment, jusqu'à obtention du volume désirée.


Jour 4

Introduction à l'emboutissage

  • Dans un morceau de cuivre de 0,8mm d'épaisseur, découpage de différents motifs géométriques : ronds, carrés, triangles, rectangles et ovales, afin de pouvoir créer de différents flans pour des support de bijouterie.

  • Recuisson des motifs.

  • Utilisation de différents outils pour obtenir des surfaces bombées : Marteau de bijoutier, maillet, dés à emboutir, dé à cambrer, bouterolles ….

  • Nettoyages des pièces.

  • Préparation d'un motif rond pour la partie bijouterie en vue de faire un sertie clos : fondant et contre émail , cuisson à 800°C et création d'un motif simple.




Jour 5

Introduction à création de motif sur métal

  • Découpage de plusieurs morceaux de cuivre.

  • Créations de motifs avec le laminoir, avec des grilles, papier émeri, tissus....

  • Créations de motifs à l'aide de différentes pannes de marteaux.

  • Créations de motifs à l'aide du moteur de bijoutier, avec différentes fraises, et la marteleuse.

  • Apprentissage de la fabrication d'un ciselet à emprunte personnalisée, et essai de l'outil.


3ème module :

Émail Industriel

Cette technique consiste à recouvrir la pièce de métal de masse (couche d'accroche pour les émaux suivant, et protection contre la corrosion de l'acier à l'air et à l'eau ), elle permet également de faire des pièces beaucoup plus grandes, à des fins aussi bien utilitaires que décoratives.


Jour 1

  • Découpage de 3 plaques d'acier à l'aide d'une grignoteuse.

  • Nettoyage des plaques à l'aide de fond de cuve et d'alcool.

  • Préparation de la masse première couche d'accroche pour l'émail, préparation du blanc pour la
    deuxième couche.

  • Pulvérisation du recto à la masse.

  • Séchage.

  • Pulvérisation du verso à la masse.

  • Séchage.

  • Cuisson à 820°C

  • Pulvérisation du recto au blanc.

  • Séchage.

  • Cuisson à 800°C.


Jour 2

  • Préparation d'un dessin en vue d'utiliser la technique du pochoir.

  • Faire le dessin à taille.

  • Réfléchir aux couleurs, à leur ordre de pose.

  • Commencer à décalquer les pochoirs dans leur ordre de pulvérisation.


Jour 3

  • Finir de décalquer les pochoirs.

  • Découper tous les pochoirs au scalpel.

  • Sur une autre plaque déposer le chromo.

  • Chasser toute l'eau et l'air.

  • Laisser reposer 24 heures à la verticale.


Jour 4

  • Finir de découper les pochoirs au scalpel.

  • Préparation de toutes les couleurs pour la pulvérisation.

  • Cuire la plaque avec le chromo.


Jour 5

  • Pulvériser les couleurs les unes après les autres.

  • Entre chaque couleur, faire un séchage, vérifier que la couleur a été sur toutes les zones, enlever le pochoir et cuire.




4ème module :

Émail peint

Cette technique consiste à recouvrir la pièce de métal d'un fondant (émail transparent et incolore), de la cuire une première fois et d'y déposer plusieurs couches successives d'émail qui subiront à chaque fois une cuisson.


Jour 1

  • Choix du dessin à poser sur la coupelle (déjà préparée lors d'une autre session).

  • Pose du noir à tracer avec putoisage.


Jour 2

  • Fin du putoisage

  • Cuisson.

  • Préparation du paillon d'argent.

  • Collage du paillon d'argent

  • Pose du fondant argent sur le paillon

  • Cuisson


Jour 3

  • Choix des couleurs.

  • Plaques de test de mélanges de couleurs

  • Plaques de test avec couleurs dégradées.

  • Cuisson de chaque plaque au four au fur et à mesure des tests.


Jour 4

  • Pose de la première couche de couleur.

  • Séchage et aplatissage.

  • Cuisson.


Jour 5

  • Pose des couleurs de finition.

  • Cuisson

  • Pose d'or liquide.

  • Cuisson.



5ème module :

Introduction à la bijouterie

Ce module permet au futur émailleur de se familiariser avec la bijouterie, pour une meilleure présentation de leurs produits à une clientèle exigeante. Il permet également de préparer les stagiaires à la production de pièces en plique à jours, technique d'émaillage qui demande une pratique assidue du reperçage à la scie bocfil.


Jour 1

  • Apprentissage de montage d'une paire de boucle d'oreille :

  • Les impératifs de fabrication, la symétrie en miroir.

  • Le choix de l'attache adapté pour différentes formes de boucles : oreilles percées, non percées : avec dormeuses, crochets, tiges poucettes, alpas, clips …

  • Savoir choisir le bon endroit pour la pose du système d'attache.

  • Faire un bijou propre aussi bien au recto qu'au verso sans aspérité, pour qu'il ne s'accroche pas et qu'il ne blesse pas le client.


  • Apprentissage de montage d'un collier :

  • Le montage d'un fermoir : anneau ressort, mousqueton, crochets, fermoir cliquet …

  • Le montage sur cordon : avec embouts, caches nœuds.

  • Savoir enfiler des anneaux et des bélières à la pince sans les déformer.

  • Faire un bijou propre aussi bien au recto qu'au verso sans aspérité, pour qu'il ne s'accroche pas et qu'il ne blesse pas le client.



Jour 2

  • Apprentissage de montage d'un bracelet:

  • Les impératifs de fabrication, faire attention à la fragilité de l'émail.

  • Choisir la bonne longueur pour le confort du client,

  • Le choix de l'attache adapté: anneau ressort, mousqueton, crochets, fermoir cliquet, anneau et tige …

  • Faire un bijou propre aussi bien au recto qu'au verso sans aspérité, pour qu'il ne s'accroche pas et qu'il ne blesse pas le client.


  • Apprentissage de montage d'une bague :

  • Choix du support pour éviter tout choc excessif sur l'émail.

  • Choix du montage serti griffe, serti clos, avec sertissage ou colle.

  • Faire un bijou propre aussi bien au recto qu'au verso sans aspérité, pour qu'il ne s'accroche pas et qu'il ne blesse pas le client.


  • Apprentissage de montage d'une broche :

  • Choix du serti pour la pièce émaillée.

  • Choix du système d'accroche, épingle, double épingle, tige, pin's…

  • Savoir choisir le bon endroit pour la pose du système d'attache.

  • Vérifier la bonne flexibilité de l'épingle et sa forme pour qu'elle n'abîme pas les vêtements lors de l'accroche.

  • Faire un bijou propre aussi bien au recto qu'au verso sans aspérité, pour qu'il ne s'accroche pas et qu'il ne blesse pas le client.


Jour 3

Introduction à l'utilisation de la scie bocfil et du perçage d'une plaque avec un foret fin sur moteur suspendu.

  • Découpage à la scie de 3 petites plaques de cuivre.

  • Ponçage avec un papier de plus en plus fin pour une surface propice à la pointe à tracé.

  • Traçage à 5mm d'un cadre sur le bord de deux plaques.

  • Traçage de 6 lignes droites sur la première plaque à l'intérieur du cadre.

  • Traçage de 3 lignes en dents de scie et 3 lignes sinusoïdales sur la deuxième.

  • Perçage d'un trou à chaque début de ligne.

  • Traçage d'un carré, d'un rond et d'un ovale, … ,sur la troisième plaque.

  • Perçage d'un trou à l'intérieur de chaque figure.


Jour 4

  • Utilisation de la scie sur les lignes droites, en sciant, les deux premières à droite de la ligne, les deux suivantes sur la ligne, et les deux dernières à gauche de la ligne.

  • Utilisation de la scie sur les lignes en dent de scie, en sciant, la première à droite de la ligne, la deuxième sur la ligne, et la dernière à gauche de la ligne.


Jour 5

  • Utilisation de la scie sur les lignes en sinusoïdales, en sciant, la première à droite de la ligne, la deuxième sur la ligne, et la dernière à gauche de la ligne.

  • Pour la dernière plaque, découper les formes géométriques à l'intérieur du trait, pour former des trous exactement de la forme de la figure géométrique choisies.

  • Reprendre à la lime l'intérieur des figures pour une finition parfaite.





6ème module :

Plique à jour

Cette technique fut très employée en bijouterie à l'époque arts nouveaux. Elle consiste à mettre en valeur la transparence de l'émail par la création de dentelles métalliques dont les vides sont remplis d'émaux.


Jour 1

  • Préparation d'un dessin sur une feuille de papier pour 2 plaques d'argent, une plaque plate de 3x3cm et de 1mm d'épaisseur et une plaque bombée de 3 cm de diamètre pour 1 mm d'épaisseur.

  • Reperçage des motifs des deux plaques à la scie de bijoutier.

  • Reprise des motifs à la lime.


Jour 2

Plaque plate

  • Pose de la première couche d'émail dans les motifs.

  • Cuisson

  • Pose de la deuxième couche d'émail.

  • Cuisson.


Jour 3

  • Pose de la troisième couche d'émail .

  • Cuisson.

  • Si besoin recommencer l'opération autant de fois qu'il y a des trous dans l'émail.

  • Lapidage.

  • Nettoyage de la plaque.

  • Dernière pose d'émail.

  • Cuisson.


Jour 4

Plaque Bombée

  • Pose de la première couche d'émail dans les motifs.

  • Cuisson.

  • Pose de la deuxième couche d'émail.

  • Cuisson.

  • Pose de la troisième couche d'émail .

  • Cuisson.

  • Si besoin recommencer l'opération autant de fois qu'il y a des trous dans l'émail.


Jour 5

  • Lapidage.

  • Nettoyage de la plaque.

  • Dernière pose d'émail.

  • Cuisson.

  • Ajout d'une bélière sur les deux pièces.

  • Polissage et passage à l'ultrason.


7ème module :

Fabrication d'un pendentif avec serti clos pour une pièce cabochon

Ce module permet de fabriquer entièrement un bijou assez simple en argent pour mettre en valeur sa production émaillée sur un support de meilleure qualité.


Jour 1

  • Exercices de soudure entre fil et fil, entre plaque et plaque, entre plaque et fil.

  • Exercices de rivetage en cas d'impossibilité de soudure sur le bijou.


Jour 2

  • Préparation d'un dessin de pendentif sur une feuille de papier avec un serti clos pour le cabochon d'émail, et d'un motif repercé pour le décor et d'un battage simple.

  • Définir les apprêts nécessaires à la fabrication du pendentif en argent : fil rond ou carré, plaques, ruban, anneaux…

  • Préparer les apprêts : fabrication du fil à la bonne taille avec des filière adaptées, laminage des plaques et du ruban à la bonne taille…

  • Faire un dessin à l'échelle 1 pour pouvoir le reporter sur la plaque de base du bijou.


Jour 3

  • Emboutissage de la forme de base choisi pour que la forme soit bien bombée et que tous ces rebords soit plans.

  • Rattrapage de toutes les aspérités à la lime et au cabron.

  • Dessin du repercé à l'échelle 1.

  • Collage du motif à repercer sur la plaque.

  • Perçage.

  • Découpage du motif.


Jour 4

  • Reprise à la lime aiguille des motifs de repercé.

  • Fabrication de l'anneau entourant le cabochon.

  • Soudure de l'anneau.

  • Dérochage.

  • Le limer et le passer au cabron.

  • Faire un plat à la lime sur la plaque de base, à l'endroit du serti.

  • Souder le serti à cet endroit.

  • Nettoyer la pièce.


Jour 5


  • Préparation du battage dans une autre plaque.

  • Le souder sur la plaque de base.

  • Dérocher et nettoyer la pièce.

  • Souder l'anneau qui recevra la bélière.

  • Fabriquer et souder la bélière.

  • Polissage et passage à l'ultrason.

  • Sertissage du cabochon en émail.

  • Polissage de finition.


 

Validation :

Attestation de stage
Niveau à l'issue de la formation : Sans niveau spécifique
 

Modalités de validation :

Fiches journalières de validation des acquis remplies conjointement par le stagiaire et le formateur et fiches de synthèse hebdomadaires de fin de modules, l'une renseignée par le stagiaire, l'autre par le formateur. La fiche formateur, outre la validation des acquis comprend les préconisations permettant au stagiaire de poursuivre son perfectionnement par la pratique post formation.

 

Session(s)

Date de début Date de fin Lieu de formation Public(s)
01/03/2019 31/12/2019 39400 MOREZ Demandeur d'emploi, Salarié, Employeur, travailleur indépendant, profession libérale Détail

Haut de page

Nouvelle recherche
Modifier la recherche
Retour à la liste de résultats

Dernière mise à jour : 11/03/2019

Nombre de consultations : 93


Contacts

Organisme responsable de la formation

LA MAISON DE L'EMAIL
199 BIS RUE DE LA REPUBLIQUE
39400 MOREZ

Tél : 06 23 26 72 63

maison.de.email@orange.fr
http://www.maison-email.com

En savoir plus

Cette formation est indexée au(x) domaine(s) suivants : (FORMACODE)

  • 45598 - Émaillage art
  • 45529 - BJO

Spécialité de formation (NSF) :

  • 134 - Autres disciplines artistiques et spécialités artistiques plurivalentes

Ces informations sont fournies à titre indicatif. Elles n'ont pas de valeur légale ou réglementaire.