Déclic pour l'action

De quoi s'agit-il ?

Ce dispositif mis en place par la Délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle (Dgefp) est expérimental. En région, il est piloté par la Dreets.
Les conseillers des missions locales, des Epide et des Écoles de la deuxième chance (E2C) peuvent prescrire ce dispositif comme prestations complémentaires mobilisables au gré des besoins identifiés pour le jeune.

- aider les jeunes à s’engager dans un parcours professionnel pour lesquels ils n’y auraient pas pensé spontanément,
- permettre aux jeunes de découvrir et d’essayer des métiers en grandeur nature sur des plateaux techniques, aux travers de rencontres avec des professionnels en poste dans ces métiers, des responsables d’entreprises,
- sécuriser les parcours d’insertion des jeunes,
- développer l’accès à la citoyenneté,
- découvrir la mixité des métiers et favoriser le «Mieux vivre ensemble».

«Déclic pour l’action» est composé de 4 ateliers et de 2 services utilisables « à la carte », de façon modularisée en fonction des besoins des jeunes accompagnés.

• Les 4 ateliers :
1 - "Découvrir et essayer son métier de demain en grandeur nature" :  Cet atelier permettra aux jeunes, grâce à l’utilisation des plateaux techniques de l’Afpa, d’essayer et d’expérimenter en grandeur nature différents métiers mais aussi d’échanger de façon approfondie avec des salariés, des responsables d’entreprises, sur leurs métiers développant ainsi leurs attractivités.
Pour cette prestation, l’Afpa mobilisera aussi son réseau des membres de l’association « des anciens stagiaires de l’Afpa » pour qu’ils puissent témoigner sur leur parcours professionnel, et conseiller les jeunes dans leur choix de métier.
Pendant 5 jours, sur la base d’un programme et d’objectifs clairement définis, des professionnels accompagnent le jeune dans sa découverte des différentes facettes des métiers choisis.

2 -  Identifier les perspectives professionnelles possibles au regard de compétences professionnelles et transversales du jeune au travers de l’atelier intitulé « Construire son projet professionnel à partir de ses atouts et des opportunités d’emploi de son territoire ».

3 - Développer la capacité des jeunes à mobiliser leurs ressources, à mieux appréhender le changement comme une opportunité et une possibilité d’évolution au travers de l’atelier intitulé « Mieux mobiliser ses capacités et gagner en confiance».

4 - Repérer les savoirs de base pour booster  l'insertion professionnelle au traversde  l’atelier intitulé : «Booster son insertion professionnelle avec ses savoirs de base ».

Les 2 services :
1 - L’accès à un hébergement et aux animations qui s’y déroulent
et/ou
2 - L’accès à la restauration collective du centre Afpa.

Les services d’hébergement et de restauration peuvent être mobilisés :
• soit pour permettre à un jeune de participer à l’un des ateliers proposés par l’Afpa, dès lors qu’il ne réside pas dans la ville où se trouve le centre Afpa,
• soit pour offrir un accueil à titre transitoire à un jeune qui est en attente d’un logement ou d’un relogement. Dans ce cas, la mise à disposition du logement est effectuée à titre temporaire pour permettre au jeune et à son conseiller de trouver une solution plus pérenne auprès des structures de logement social.

Considérant que les hébergements de l’Afpa sont ouverts à des publics adultes ne nécessitant pas un suivi éducatif spécifique, il est important que les jeunes accueillis possèdent le niveau d’autonomie suffisant pour respecter les règles de vie collective assurant « le bien vivre ensemble ».

Outre l’hébergement proprement dit, les jeunes hébergés sur les centres Afpa pourront bénéficier d’animations en soirée organisées autour de l’accès à la culture et au sport, le développement de la citoyenneté et « du mieux vivre ensemble ».
 

Qui est concerné ?

Ce dispositif s’adresse aux jeunes âgés de 18 à 25 ans, engagés dans un parcours d’insertion sociale et professionnelle dans le cadre de dispositifs pilotés soit par les Missions locales prioritairement en Garantie jeune, Civis, ANI jeunes décrocheurs soit par l’ Epide ou encore par les Écoles de la deuxième Chance ( E2C).

 

En savoir plus

Site UNML

Où se renseigner ?